Avant de vous plonger, voici votre guide pratique avec tout ce dont vous avez besoin de savoir sur des bonnes pratiques d’entretien d’un spa. Avec une bonne filtration, des paramètres appropriés pour l’eau et un bon assainissement vous aurez une baignade sans tracas. Voici un bref rappel de ces trois piliers :

1. Bonne filtration
Les gens sous-estiment souvent l’importance d’une bonne filtration. Elle permet d’éliminer les impuretés dans l’eau du spa et de renforcer l’efficacité des produits protégeant la qualité de l’eau. Faites fonctionner votre filtre entre 12 et 16 heures par jour. Si l’eau est trouble, laissez-le marcher 24 heures sur 24 jusqu’à ce qu’elle soit claire à nouveau. Les cartouches sales ou bouchées empêchent de filtrer l’eau correctement; vous devez donc les rincer une fois par semaine et les nettoyer une fois par mois avec un produit spécialement adapté, comme Klean Filter de Summer Smiles.

2. Paramètres appropriés pour l’eau
Si vous veillez à ce que les paramètres de l’eau de votre spa soient aux niveaux recommandés, le spa sera plus confortable pour ses occupants et cela protégera votre équipement. Testez l’eau de votre spa une fois par semaine, que ce soit avec une bandelette ou un réactif liquide, ou en faisant analyser un échantillon par un professionnel. Le pH, l’alcalinité et la dureté de l’eau sont les paramètres les plus importants à vérifier.

Un pH approprié améliore l’efficacité des assainissants et rend le spa plus confortable pour les baigneurs
Un pH équilibré est compris entre 7,4 et 7,6. Quand il est trop bas, cela peut causer de la corrosion, une perte de chlore et l’irritation de la peau. Quand il est trop élevé, cela peut entraîner un dépôt de tartre sur l’équipement, une eau trouble et l’inefficacité des assainissants.

L’alcalinité de l’eau permet de maintenir un pH équilibré
Le niveau d’alcalinité idéal est compris entre 100 et 150 ppm. S’il est trop bas, cela peut causer de la corrosion et déséquilibrer le pH. S’il est trop élevé, cela peut causer la formation de tartre et une eau trouble.

En maintenant la dureté de l’eau au bon niveau, vous préviendrez également la corrosion des surfaces du spa et de l’équipement. Le niveau de dureté idéal est compris entre 100 et 200 ppm. S’il est trop bas, cela peut causer de la corrosion et s’il est trop élevé, la formation de tartre.

3. Un assainissant adéquat
Pour que l’eau de votre spa soit propre et cristalline, vous devrez l’assainir au moins une fois par semaine. Un assainissement adéquat éliminera les débris organiques et les odeurs et maintiendra une eau d’une qualité parfaite. Les deux principaux types d’assainissants pour spa sont ceux qui contiennent du brome et ceux qui contiennent du chlore.